Climat : « Il faut changer ce système productiviste et consumériste qu’est le capitalisme »

, par TANURO Daniel

La crise sanitaire provoque de graves turbulences économiques. L’occasion de repenser le système, selon l’agronome Daniel Tanuro, auteur de Trop tard pour être pessimistes ! et invité du 23h de franceinfo mercredi 24 juin.

Daniel Tanuro souhaite produire moins, transporter moins et partager plus. « Ce n’est pas applicable dans le système économique actuel. L’ampleur des réductions des émissions de CO2 à réaliser d’ici 2030 ne s’accommode pas d’une continuation de la croissance du PIB. Il n’y a pas moyen d’équilibrer l’équation climatique si on ne produit pas radicalement moins, si on ne transporte pas radicalement moins et pour que ça se fasse dans la justice sociale, il est indispensable de partager davantage les richesses et le travail », explique l’ingénieur agronome.

« L’expertise scientifique du Giec sur le changement climatique est extrêmement robuste », assure-t-il. « Je suis d’accord avec Greta Thunberg quand elle dit que la stabilisation du climat n’est plus possible dans le système économique et politique actuel. Ce n’est pas une opinion, c’est une question de mathématique », poursuit-il dans le 23h de Franceinfo, mercredi 24 juin.

« Supprimer des productions inutiles et nuisibles »

« La réduction des émissions de CO2 de 68% d’ici 2030 ne laisse pas d’autres choix que de supprimer des productions inutiles et nuisibles en assurant la reconversion professionnelle des travailleurs. La situation est gravissime. Ceux qui nient cette gravité sont fous, inconscients ou criminels » martèle l’essayiste auteur du livre Trop tard pour être pessimistes !.

« Il faut changer ce système productiviste et consumériste qu’est le capitalisme. Il faut changer le centre de gravité de l’activité économique vers le soin à apporter aux personnes et aux écosystèmes. Il y a des réservoirs d’emploi énormes à créer », conclut Daniel Tanuro.