Le manifeste en débat

, par LCR

Le monde doit changer de base est un projet de Manifeste soumis au débat de la LCR.

Projet : le texte, écrit par une commission mandatée par la Direction nationale, a été pris en considération par celle-ci comme base générale de travail, et non comme un texte achevé.

Soumis au débat : ce même texte va être débattu par les militantes et militants de la LCR au long des mois qui viennent. Ces derniers décideront du texte final lors du prochain congrès fixé à novembre 2005 ou à l’occasion d’une conférence nationale spécifique. La discussion est publique et ouverte (ce texte est disponible sur le site de la Ligue : www.lcr-rouge.org).

Le présent numéro spécial de Critique Communiste s’inscrit dans ce processus de discussion ouverte.

Le premier ensemble, « interventions », comporte des articles traduisant certaines discussions qui, lors de la rédaction, ont eu lieu au sein de la commission. Ses membres se sont en effet efforcés d’éclaircir les positions en présence sur certaines questions. L’article de Samuel Johsua est une présentation générale du projet, qui reflète le point de vue dominant de la commission. Il est suivi d’un article de camarades du courant « Démocratie et révolution » qui, tout en proposant des amendements au projet, défendent une conception d’ensemble de ce que devrait être à leurs yeux le Manifeste. Enfin un article de Christophe Aguiton donne un éclairage spécifique sur les problèmes posés par le mouvement altermondialiste. Les articles de Antoine Artous, Léon Crémieux, Dominique Mezzi, Catherine Samary et François Sabado portent sur deux questions qui, même si ce ne furent pas les seules, ont suscité des discussions importantes au sein de la commission : la démocratie et l’analyse du salariat et de son devenir.

Pour le second ensemble, « discussion », nous avons demandé à des militant(es) non membres de la LCR de faire part de leur première réaction au projet de Manifeste. Nous remercions chaleureusement ceux et celles qui ont répondu positivement à notre demande : Pierre Cours-Salies, Thomas Coutrot, Isaac Johsua, Pierre Khalfa, Thierry Renard, René Mouriaux, Claire Villiers et Pierre Zarka.

Voici donc des réflexions soumises à la discussion d’ensemble de la LCR et, au-delà d’elle, à toutes celles et tous ceux qui partagent nos préoccupations d’un débat de réarmement politique du combat pour l’émancipation...