n° 130-131, mai 1993

Articles de cette rubrique

  • Daniel Guérin, l’homme de 93 et le problème de Robespierre

    , par LEQUENNE Michel

    ALORS QUE JE PROMETTAIS à Daniel Guérin, auprès du lit où il allait bientôt mourir, que nous ferions tout pour que son apport à la compréhension de la Révolution française ne soit pas étouffé sous les édredons du « Bicentenaire », il me dit : « Mon bicentenaire, à moi, ce n’est pas 89, c’est 93. » Dans le (...)

  • Les Enragés dans la Révolution française

    , par GUILLON Claude

    À l’extrême-gauche de la Révolution française, les Enragés parisiens ont défendu le mouvement populaire contre l’hégémonie des hommes d’Etat jacobins. Cas unique à l’époque, ils ont suscité l’adhésion d’une organisation féminine autonome. Malgré cette double originalité (ou à cause d’elle !), leur courant a (...)