n° 175, printemps 2005

Articles de cette rubrique

  • Révolution et démocratie

    , par SABADO François

    Si la démocratie est définie comme « le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple », elle est sans limites. Tout ce qui relève de la vie de la « cité » — économie, politique, social — ne peut lui échapper. Toute architecture démocratique doit donc d’abord répondre à cet impératif : donner aux (...)

  • L’avenir du salariat – reformuler les enjeux

    , par SAMARY Catherine

    Trois aspects du « salariat » ont été associés historiquement au capitalisme, et caractérisent le rapport de domination capitaliste marchand que cache le salaire dans un capitalisme « pur » : 1°) la forme de rémunération monétaire liée à l’emploi ; 2°) la soumission de la force de travail à la dictature du (...)

  • Une nouvelle « Grande Transformation »

    , par AGUITON Christophe

    Le projet de manifeste commence par une analyse de la mondialisation et de la situation internationale. C’est un point départ indispensable pour pouvoir mettre l’accent sur l’ampleur de la mutation dans laquelle nous sommes entrés. La mondialisation libérale est un « stade » du capitalisme aussi (...)

  • Droit et transformation sociale

    , par HANNE Didier

    Le marxisme est souvent accusé d’être coupage d’antijuridisme, de mépris pour un droit censé dépérir avec l’affirmation de nouveaux rapports sociaux. La volonté de lutter pour une société authentiquement et pleinement démocratique invite à reprendre à nouveaux comptes la question du droit.
    Revenons-en à (...)

  • Les États-Unis et le monde : les énigmes de la puissance

    , par SITEL Francis

    « On observe ainsi sur la scène internationale un curieux mélange de respect – et de soumission – devant la puissance de l’Amérique, et d’exaspération sporadique à l’égard de ses prescriptions, associée à une certaine incompréhension de ses objectifs à long terme. » Henry Kissinger, La Nouvelle puissance (...)