France Culture — La suite dans les idées

Attac : faire de la politique autrement

, par AGRIKOLIANSKY Éric, AGUITON Christophe, BOURMEAU Sylvain, WINTREBERT Raphaël

Au moment où l’on parle de reconstruction à gauche, nous allons porter le regard en arrière et s’attacher à une organisation qui a marqué le paysage politique pendant ces dix dernières années : une autre manière de faire de la politique : ATTAC. Cela grâce à la publication du livre de Raphaël Wintrebert. L’émission est animée par Sylvain Bourmeau « La suite dans les idées » sur France Culture le 12 juin 2007.

Les invités

  • Raphaël Wintrebert, docteur en sociologie (EHESS, 2004), enseignant vacataire à l’université Paris-Descartes. Outre sa thèse portant sur Attac France, il a publié plusieurs articles sur le sujet, notamment dans les Cahiers internationaux de sociologie ;
  • Christophe Aguiton, chercheur, l’un des fondateurs de Sud PTT, a été responsable des activités internationales d’ATTAC entre 1999 et 2003 ;
  • Éric Agrikoliansky, professeur de sciences politiques à Paris Dauphine.

Des livres à découvrir

  • Christophe Aguiton, Le monde nous appartient : Porto Alegre, Florence, Évian : las acteurs d’une autre mondialisation, Plon, 2001.

Analyse du nouvel ordre économique de la fin du XXe siècle caractérisé par la mondialisation et la mutation des mouvements sociaux et syndicaux le contestant.Présente les campagnes de mobilisation contre les institutions internationales (OMC, FMI, G8...), de Seattle en 1999 jusqu’à Evian en 2003, de ceux qui sont favorables à une autre mondialisation.

  • Raphaël Wintrebert, Attac, la politique autrement ?, La Découverte, 2007.

Enquête sur l’histoire et la crise d’une organisation militante. Depuis 1998, Attac s’est imposée comme un acteur incontournable en France, en défendant une nouvelle façon de « faire de la politique ». Groupe de contre-expertise économique et financière, Attac est vite devenue un mouvement de masse, reconnu aussi bien politiquement que médiatiquement. Cette phase d’expansion a transformé ses modes de fonctionnement interne et ses champs d’intervention, tout en soulevant de nombreuses questions : quelle est la place d’Attac au sein du mouvement altermondialiste ? Quels rapports entretient-elle avec les acteurs politiques traditionnels, partis politiques et syndicats ? Attac représente-t-elle un nouveau modèle d’organisation politique ? Quelle est, en définitive, son identité ?

Pour répondre à ces questions, Raphaël Wintrebert s’est plongé dans l’histoire d’Attac, depuis l’éditorial d’Ignacio Ramonet dans Le Monde diplomatique en décembre 1997 jusqu’à la crise majeure qui a menacé son avenir en 2005-2006. Grâce à une enquête approfondie et sans esprit de polémique, il analyse les logiques de pouvoir à l’oeuvre et les conflits de légitimité au sein d’une association soucieuse de démocratie. Il montre en particulier le processus, souvent conflictuel, par lequel les militants et comités locaux ont progressivement acquis plus de poids politique au niveau national, remettant ainsi en cause le rôle des fondateurs historiques.

Un ouvrage de référence qui sera particulièrement utile aux militants d’Attac, mais aussi à l’ensemble du mouvement alter-mondialiste et aux acteurs de la « recomposition de la gauche ».

  • Eric Agrikoliansky, Isabelle Sommier (Dir.), Radiographie du mouvement altermondialiste, La Dispute, 2005.

Qui sont les altermondialistes ? Comment s’organisent-ils ? Que revendiquent-ils ? Ce livre tente de répondre à ces questions à partir de la vaste enquête que les auteurs, politistes et sociologues, ont réalisée au cours d’un des événements symboles de l’altermondialisme, le Forum social européen, deuxième du nom, qui s’est déroulé en région parisienne en novembre 2003.
Grâce à ces données exceptionnelles, les auteurs présentent l’altermondialisme tel qu’il est et tel qu’il se fait. S’attachant tant à la préparation et au déroulement de l’événement qu’à son traitement par les médias, ils éclairent la place et le rôle que joue ou pourrait jouer cette nouvelle forme de mobilisation et de revendication, au niveau national aussi bien qu’international. Ils permettent de saisir les motivations et les aspirations des militants dont ils brossent pour la première fois le portrait sociologique, politique et idéologique.
Ils montrent enfin, en analysant la participation de près de trois cents organisations françaises à l’événement, comment se recompose et se redéploie un espace militant national. L’émergence de revendications communes rajeunissant partis, syndicats et associations, en même temps que la formation de nouvelles lignes de conflits mettent en cause les habitudes et les clivages politiques.

  • Eric Agrikoliansky, Olivier Fillieule, Nonna Mayer, L’altermondialisme en France : la longue histoire d’un nouveau mouvement, Flammarion, 2005.

Histoire du mouvement altermondialiste français à partir des traditions militantes dans lesquelles il prend sa source (l’héritage anarchiste, les luttes contre la dette du tiers-monde, les réseaux du Monde diplomatique, le renouveau de l’engagement intellectuel, le syndicalisme ouvrier...) jusqu’à l’institutionnalisation du mouvement dans les années 1990.

L’émission radiophonique (au format mp3)

L’émission intégrale « La suite dans les idées »
France Culture, mardi 12 juin 2007. Télécharger ici (Clic droit « Enregistrer sous »). Durée : 59’40’’