Dossier : Premier recensement en Bosnie-Herzégovine

, par SAMARY Catherine

Photos : des jeunes préparant ce premier recensement.

Pour la première fois depuis vingt-deux ans, la Bosnie-Herzégovine procède à un recensement de sa population. Il a commencé le 1er octobre dernier et s’achèvera mardi 15 octobre. Il s’agit du premier recensement depuis la fin du conflit en ex-Yougoslavie.

Les recensements de 2001 et de 2011 n’ont en effet pas pu avoir lieu conformément aux critères de l’Eurostat, faute d’accord des dirigeants politiques. Au final, ils se sont entendus sur le questionnaire avec ses questions portant sur l’appartenance ethnique et religieuse, ainsi que sur la langue pratiquée.

Ainsi, les données portant sur le nombre de Musulmans bosniaques, de Serbes et de Croates vivant en Bosnie-Herzégovine, sur la répartition des musulmans, des orthodoxes et des catholiques, ou sur la langue qu’ils parlent sont devenues la question centrale pour les élites politiques. Pourquoi ? Catherine Samary, spécialiste des Balkans, en particulier de l’espace yougoslave à l’Université Paris-Dauphine.

L’intervention de C. Samary sur les enjeux de ce premier recensement historique
Télécharger MP3, 3,25 Mo, 3’32’’