Appel des député(e)s européen(ne)s en faveur de la libération de Mohamed Rachid Chrii

, par Signature collective

Depuis déjà 6 mois, Mohamed Rachid Chrii, secrétaire général du syndicat des ouvriers, employés et cadres des communes locales, membre d’ATTAC Maroc, est en prison. Il a été condamné à 18 mois de prison pour des raisons fallacieuses qui s’apparentent au délit d’opinion. Auparavant les tortures qu’il a subies étaient d’une telle violence qu’elles ont provoqué un coma. Ces faits intolérables étonnent de la part d’un pouvoir qui prétend démocratiser la société marocaine.

De nombreux citoyens marocains sont mobilisés au côtés de Mohamed Rachid Chrii, avec eux, nous, députés européens, demandons sa libération immédiate auprès du premier ministre.

Premiers signataires : Danielle Auroi (Verts/ALE, France), Alain Krivine (GUE/NGL, France), Armonie Bordes (GUE/NGL, France), Arlette Laguiller (GUE/NGL, France), Alima Boumediene-Thiery (Verts/ALE, France), Paul Lannoye (Verts/ALE, Belgique), Chantal Cauquil (GUE/NGL, France), Helmuth Markov (GUE/NGL, Allemagne), Richard Corbett (PSE, Royaume-Uni), Erik Meijer (GUE/NGL, Pays-Bas), Giuseppe Di Lello (GUE/NGL, Italie), Roseline Vachetta (GUE/NGL, France), Ilda Figueiredo (GUE/NGL, Portugal), Olga Zrihen (PSE, Belgique), Geneviève Fraisse (GUE/NGL, France).

Mots-clés