Autriche

Difficile naissance de Linke

, par DWORCZAK Hermann

Quasiment chaque jour nous sommes confrontés en Autriche à une nouvelle attaque du patronat et de son gouvernement néolibéral. Rappelons juste les plus importantes : réduction dramatique des retraites, continuelles réductions du budget de la santé publique, mesures antidémocratiques contre la représentation politique officielle des étudiants, plans visant à faire participer l’armée autrichienne – pays encore « neutre » – aux « forces d’intervention » de l’Union européenne... Les sociaux-démocrates et les verts sont incapables ou peu disposés à affronter ces attaques. Ils ont opté pour un « néolibéralisme light » et attendent les prochaines élections.

C’est dans une atmosphère aussi sombre que La Gauche – Opposition pour une Europe solidaire, connue sous le nom de »Linke« , une alliance pluraliste de forces d’origines diverses (SOAL, la section autrichienne de la IVe Internationale en est partie prenante) qui est apparue en se présentant aux élections européennes, a tenu sa première « conférence de travail ». La conférence a été l’occasion de porter un jugement réaliste sur la situation objective – le reflux après les grandes manifestations contre la guerre et la vague de grèves de 2003 – et sur la faiblesse de nos forces.

Un conflit a cependant éclipsé le débat sur la situation politique et les tâches : l’aile « ouverte » du KPÖ (Parti communiste autrichien), qui fait partie de Linke, avait peu auparavant procédé à la vente d’un bâtiment occupé depuis 14 ans et qui est devenu un lieu important des activités politiques et culturelles à Vienne sous le nom « Ernst-Kirchweger-Hous » (EKH). Le débat suscité par cet acte fut très tendu – y compris au sein de SOAL. Finalement la conférence à voté majoritairement sa solidarité avec l’EKH.

Quatre décisions importantes ont été prises par la conférence : lancer une campagne pour exiger un référendum sur le traité constitutionnel européen ; construire Linke par en bas ; mettre en place un groupe de coordination des activités de Linke avant la prochaine conférence, qui soit ouvert aux volontaires ; tenir cette prochaine conférence en mars 2005.

Mots-clés