Une saison au théâtre par Joëlle Gayot

« Théâtre versus politique » : les lumières d’Olivier Neveux Le dimanche de 15h30 à 16h

, par NEVEUX Olivier

Olivier Neveu
© Crédits : Anne Julien.

Dans une semaine à la même heure, selon toute logique, nous connaîtrons le résultat du premier tour des élections présidentielles. Nous saurons alors les noms des deux responsables désignés par le vote des Français pour poursuivre leur marche vers l’Elysée. Dans cette campagne 2017, une fois encore, la culture n’a pas été à la fête. Elle aurait pourtant pu trouver sa place, sans rougir, au rang des arguments déployés par les candidats. Littérature, cinéma, musique, danse, théâtre : au contact de l’art, sous toutes ses formes, l’humain apprend à se connaître lui-même et à connaître l’autre. Et c’est, à chaque fois, un pas de fait vers plus de fraternité.

Le théâtre, affirment certains, se mêle de politique dès lors qu’il occupe la scène. Oui, mais politique, c’est un mot vaste, c’est un mot vague, qui va d’un bord à l’autre bord et embrasse, sur sa route, de multiples notions : idéologie, militantisme, pouvoir, puissance, démocratie, engagement, citoyenneté, ordre, lois, règles, subversion, transgression, cité ou peuple.

Comment s’y retrouver ? Comment le théâtre, depuis l’obscurité des salles où il se manifeste, peut-il nous aider à y voir clair dans ce qui, au quotidien, nous aliène et, loin de nous ouvrir les yeux, nous fait nous recroqueviller un peu plus sur nous-mêmes ?

Olivier Neveux est professeur d’histoire et d’esthétique du théâtre à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon. Il vient de coordonner le dernier numéro de la revue Théâtre Public, consacré aux Présences du pouvoir. Il a surtout édité en 2013 un ouvrage passionnant intitulé : Politiques du spectateur : les enjeux du théâtre politique aujourd’hui (Éd. la Découverte). Cet essai, précis et critique, sillonne les occurrences du spectacle contemporain et démontre pied à pied que le théâtre ne tourne jamais le dos à ses contemporains. Le théâtre est politique. Il représente pour chacun un formidable appel d’air lorsqu’il substitue à la résignation l’émancipation et lorsqu’il préfère à la passivité la capacité.

C’est en expert précis et enthousiaste qu’Olivier Neveux prend place aux micros d’« Une Saison au théâtre ».

Olivier Neveux est par ailleurs l’auteur de Théâtres en lutte, le théâtre militant en France des années 60 à aujourd’hui (paru aux éditions la Découverte en 2007), et d’un essai sur le théâtre de Jean Genet, paru chez Ides et Calendes en 2016.

L’émission

« Théâtre versus politique » : les lumières d’Olivier Neveux (16.04.2017)
Télécharger MP3, 29.9 Mo
Durée : 32’18’’