Action Directe

« Rouillan a purgé sa peine »

, par BESANCENOT Olivier

Le porte-parole de la Ligue communiste révolutionnaire Olivier Besancenot s’explique de l’intérêt que porte l’ancien terroriste Jean-Marc Rouillan au projet de Nouveau parti anticapitaliste.

  • Jean-Marc Rouillan se dit toujours favorable à la lutte armée et soutient qu’en tant que guévariste vous devriez l’être.

J’aurai une discussion de vive voix avec Jean-Marc Rouillan, dans le cadre collectif du Nouveau Parti anticapitaliste. Il est hors de question que je débatte avec lui, comme avec d’autres, par médias interposés.

  • Françoise Besse affirme que vous cautionnez l’action terroriste passée d’Action directe.

Le passé est le passé. Françoise Besse a des comptes à régler avec Action directe. Je regrette qu’elle les transfère sur moi. J’étais bien jeune à l’époque. Cela ne peut pas être un débat entre elle et nous. Quant à Jean-Marc Rouillan, il a purgé sa peine de prison. Et même plus. La question, c’est de savoir si un homme qui a purgé sa peine a le droit de s’engager en politique. Ma réponse est oui.

Mots-clés