LA BRÈCHE NUMÉRIQUE

« La Ve République est un canard sans tête qui continue de marcher »

Olivier Besancenot. La figure du NPA revient sur les manifestations du printemps qui ont, selon lui, marqué un tournant dans le rejet de la gauche de gouvernement au même titre que la droite. Il est convaincu que ce mouvement constitué hors de la politique institutionnelle rebondira.
La journée se termine pour Olivier Besancenot. Sortant de la Poste, son employeur, il s’installe dans une brasserie près de la porte de Saint-Ouen, dans le nord de Paris. Tranquille. Le visage du NPA, le Nouveau (...)

« Les luttes sociales sont la solution »

Interview. Déjà candidat en 2012, Philippe Poutou repart à la bataille de la présidentielle. Le candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) entend s’inviter au « banquet des politiciens » pour faire entendre « une autre voix ». En meeting ce jeudi soir à Rouen, le syndicaliste prône une économie démocratique et socialisée sous contrôle des salariés.
Vous n’étiez pas forcément demandeur pour être à nouveau candidat à la présidentielle, comme en 2012. Quel a été donc l’élément déclencheur finalement, le (...)

Interview d’Elsa, militante au NPA

Jusqu’au premier tour de la Présidentielle, nous allons rencontrer des jeunes militantes engagées auprès d’un parti politique dans la course à l’Elysée. Aujourd’hui, c’est au tour d’Elsa, militante pour le NPA.
Le NPA et Philippe Poutou
Créé en 2009, le Nouveau Parti anticapitaliste est un parti d’extrême-gauche dont le candidat à la Présidentielle est Philippe Poutou. Il a vu le jour à travers un processus de fondation lancé par la Ligue communiste révolutionnaire (LCR) suite à l’élection de 2007, ce qui (...)

« Au-delà des quenelles, il faut remettre du politique »

Julien Salingue est membre de l’observatoire des médias, Acrimed, et docteur en science politique de l’Université Paris 8. Le 22 novembre dernier, il s’est exprimé dans Ce soir (ou jamais !) (France 2) au sujet du discours médiatique français et des dangers qui planent sur la liberté d’informer. Le site d’ Égalité et Réconciliation (E&R), mouvement dirigé par Alain Soral, a ensuite diffusé un extrait de ses propos. De son côté, Julien Salingue demandera un droit de réponse et une confrontation (...)

Une nouvelle révolution technologique pour relancer le capitalisme ?

Le débat fait rage au sein des économistes standard : le capitalisme est-il condamné à la stagnation économique ou peut-il rebondir grâce à une nouvelle vague d’innovations ?
Il n’est pas nouveau, mais resurgit aujourd’hui avec les prises de position de Robert Gordon ou de Larry Summers, qui pensent (avec des arguments différents) que nous avons basculé durablement dans une ère de faible croissance et de faibles gains de productivité. Dès 1987, Robert Solow s’étonnait : « on voit l’informatique partout (...)

Les emprunts toxiques de la ville de Chambéry : la vérité des prix

Voir video conférence de presse.
On se souvient que lors du dernier conseil municipal, Bernardette Laclais a fermement démenti les informations du journal Libération qui avait affirmé que la ville de Chambéry avait acquis 5 emprunts structurés dits « toxiques », pour un montant total de 29,5 millions d’euros. Il est toutefois vraisemblable que la maire va désormais changer de musique, car après avoir retrouvé la trace de ces 5 emprunts dans les comptes administratifs de la ville, j’ai pu demander et (...)

Égypte : grèves de masse, espace public oppositionnel et insurrection des consciences

Le 10 décembre 2011.
Une révolution qui continue et s’approfondit, révélatrice de transformations mondiales
La révolution égyptienne associe dans un même temps un espace oppositionnel public très largement visible, place Tahrir et internet, un peu moins avec les journaux muraux urbains, une insurrection des consciences qui révise les hiérarchies des valeurs personnelles et bouscule les relations matrimoniales au sein de la famille, et, enfin, des vagues de manifestations et grèves massives, parfois (...)

Cahier du CESA n° 7 – Le travail femmes de la Ligue communiste

Féminisme et socialisme, dans leurs versions modernes, sont apparus parallèlement, à la fin du XIXe siècle. Il n’est donc pas étonnant que le marxisme ait intégré sinon la totalité, du moins une partie de la problématique féministe. Cependant, avec le creux entre les deux premières vagues féministes et la longue nuit stalinienne, ce lien initial finit par se rompre, notamment dans le mouvement ouvrier français dominé par le PCF. Il fallut alors presque tout reconstruire, tant en terme d’élaboration qu’au (...)

La CGT : un recentrage à gauche ? – Retour sur l’histoire de la confédération de Mai 68 au mouvement contre la loi El Khomri

Ces dernières années, des contradictions de tout type se sont multipliées dans la CGT. A la faveur de la mobilisation contre la loi Travail, la pression de ses équipes militantes combatives, attachées à une lutte de classe, a été forte sur la direction confédérale…
Depuis des semaines gouvernement et patronat, lourdement accompagnés par les médias, pilonnent la CGT et plus particulièrement son secrétaire général, Philippe Martinez. Quelques mois en arrière, aucun militant n’aurait pourtant envisagé qu’une (...)

L’Europe subit-elle la politique étrangère française ? La voie de la solidarité et de la démocratie

Nous avons rencontré Julien Salingue, politologue, spécialiste de la question palestinienne, rédacteur d’Acrimed et militant. Il défend le droit de chercher des explications aux attentats commis actuellement en Europe, pour mener à une politique qui permettrait d’atténuer les conflits plutôt que de les renforcer.
La France est-elle en guerre ?
Cette rhétorique guerrière employée par le gouvernement français est un aveu, davantage qu’une décision nouvelle. Car ce ne sont pas les attentats qui ont (...)

La dimension ethnique de la stigmatisation d’une école

Ces premiers résultats d’une recherche en cours concernent les rapports entre des structures éducatives et les familles d’origine maghrébine visible au sein d’une Zone urbaine sensible d’Aix-en-Provence, le quartier du Jas-de-Bouffan. La recherche se propose d’aborder la configuration familles-structures éducatives-quartier du point de vue des rapports, aux familles et au quartier, des acteurs de l’institution scolaire et des dispositifs d’accompagnement à la scolarité, de même que du rapport des (...)

Entretien avec Alex Lollia, membre dirigeant du CTU et professeur de philosophie en Guadeloupe

Entretien avec Alex Lollia , membre dirigeant du CTU  et professeur de philosophie en Guadeloupe.
Les 29 et 30 janvier 2009, 65 000 personnes à Pointe-à-Pitre, 4 000 à Basse-Terre, selon les manifestants, ont défilé, soit près de 15 % de la population totale. Pendant quarante quatre jours les manifestants sont restés mobilisés jusqu’à l’obtention d’un accord, le 26 février 2009 et à celle d’un protocole de fin de conflit le 4 mars.
Au-delà de l’augmentation salariale de 200 euros conquise pour les bas (...)

Questions et réponses fondamentales sur le destin de la Corse

Créé en 1997 à partir de nationalistes issus du concept de Lutte de Libération Nationale en rupture, vous avez, contrairement à d’autres, clairement défini votre « côté ». Faisiez-vous parti du concept LLN ?
Je pense que nous faisons tous parti du concept de Lutte de Libération Nationale qui au départ, et je pense encore dans toutes les têtes, dans certaines têtes surtout, était un concept noble. Il s’agissait, à un moment donné, de redonner un peu la parole à un peuple qui avait une histoire. Donc, oui, (...)

L’écosocialisme, un marxisme antiproductiviste

Michael Löwy est directeur de recherche émérite au CNRS. Ses travaux ont plus particulièrement portés sur la philosophie marxiste, le romantisme révolutionnaire et les courants religieux révolutionnaires. Il est l’un des co-fondateurs du réseau écosocialiste international.
IRESMO : Comment définiriez vous l’écosocialisme ? Michael Löwy : Il s’agit d’un courant de pensée et d’action écologique qui fait siens les acquis fondamentaux du marxisme — tout en le débarrassant de ses scories productivistes. Pour (...)

Sur des objets démodés : à propos de l’exploitation et des classes sociales

La conception marxiste des classes sociales est passée de mode, y compris dans une partie de ce qu’il est convenu d’appeler le « mouvement social ». Certes, certains chercheurs font encore explicitement des « ouvriers » et des « bourgeois », l’objet de leurs travaux. Mais le langage courant, même militant, n’a plus guère recours à ce vocabulaire. Roland Barthes, dans Mythologies expliquait que « la bourgeoisie se définit comme la classe qui ne veut pas être nommée », cela demeure vrai mais, de plus, (...)

Walter Benjamin, précurseur de l’écosocialisme

Walter Benjamin a été un des rares marxistes avant 1945 à proposer une critique radicale du concept d’« exploitation de la nature » et du rapport « assassin » de la civilisation capitaliste avec celle-ci. Il s’intéresse, comme Engels, aux sociétés sans classes « primitives », où la nature était perçue comme une mère généreuse. Il ne s’agit pas pour lui de revenir au passé préhistorique, mais de proposer la perspective d’une nouvelle harmonie entre la société et l’environnement naturel. Il peut donc être considéré (...)

École et immigration : déjouer le piège culturaliste

L’échec scolaire des enfants d’immigrés constitue l’une des thématiques des discours construisant l’immigration en problème social. Près de vingt ans après sa disparition, la parution d’un recueil de textes d’Abdelmalek Sayad apporte un éclairage précieux sur la façon dont l’école française se représente les enfants de l’immigration et sur le rapport des familles immigrées à l’institution scolaire.
Recensé : Abdelmalek Sayad, L’École et les enfants de l’immigration. Essais critiques, Paris, Seuil, 2014.
En (...)

Retour sur l’automne chaud de 1995 en France

Quelle est la nature du mouvement qui s’est développé en l’espace de quelques semaines ?
Un mouvement purement défensif replié sur le maintien d’intérêts corporatistes comme l’ont considéré certains chercheurs ou un mouvement porteur d’ espoirs pour une large partie de la société comme l’ont pensé d’autres intellectuels qui ont appelé à la solidarité avec les grévistes ?
Cette question mérite d’être posée tant la polémique a divisé les intellectuels au sens large du terme (Subileau, 1996). À cette (...)

Trois ans après Serval, toujours rien de réglé

En janvier 2013, François Hollande déclenchait la première grande opération militaire de son quinquennat. Etat des lieux de la situation au Mali trois ans plus tard.
Empêtrée dans une « guerre contre le terrorisme » (voir survie.org 19 juin 2013 et survie.org 2 février 2016) contreproductive, la France peut compter sur ses alliés au nord du Mali. Sur le Tchad bien sûr, dont un ex-ministre, Mahamet Salef Annadif, a été nommé chef de la Mission des Nations unies sur place (la MINUSMA, forte d’un peu plus (...)

Pourquoi la prostitution pose-t-elle problème ?

Dans Prostitution : quel est le problème ?, Lilian Mathieu, sociologue au CNRS et auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet (Sociologie de la prostitution 2015, La Condition prostituée, 2007) revient sur les arguments en faveur ou défaveur de la prostitution, posant du même coup la question de notre rapport au sexe, au corps, au « moi ».
La prostitution a-t-elle toujours suscité le débat ?
Lilian Mathieu — Les débats contemporains sont les héritiers de ceux apparus au 19e siècle qui voient (...)

Internationalisme, nationalisme et anti-impérialisme

Deux cents ans après l’appel de la Révolution française à la fraternité universelle du genre humain, et soixante-dix ans après la fondation de l’Internationale communiste, que reste-t-il du grand rêve de solidarité internationale entre tous les opprimés ? Le nationalisme ne reste-t-il pas l’une des principales forces déterminant le cours de la politique mondiale ? Et comment les socialistes et les anti-impérialistes doivent-ils se situer par rapport à lui ?
Le rôle contradictoire du nationalisme est (...)

Derniers articles

  • Des capitulations à la tragédie

    , par SABADO François

    Le 11 septembre 1973, le coup d’État du général Pinochet mettait fin dans le sang au gouvernement d’Unité populaire au Chili et à une situation de double pouvoir.
    Le 11 septembre 1973, Salvador Allende, président socialiste, est assassiné, des dizaines de milliers de militants sont emprisonnés, (...)

  • « Le clientélisme détruit le service public »

    , par GODARD Pierre

    Syndicaliste, ex-éboueur, il publie avec le sociologue André Donzel un livre fracassant sur la propreté à Marseille.
    Un petit pavé de 230 pages qui se lit comme un polar... Avec Éboueurs de Marseille, entre luttes syndicales et pratiques municipales, à paraître ce jeudi 9 octobre, Pierre Godard, (...)

  • Le marché mange le vivant

    , par BOVÉ José, MEZZI Dominique

    José Bové, éleveur de brebis, militant du Larzac, fondateur et représentant de la Confédération paysanne, est devenu le porte-voix d’une conscience militante contre la « mal-bouffe », le symbole du combat contre le marché « libre », qui s’empare de tout, du corps humain, de la santé, des biens culturels. (...)

  • « Changer les règles du jeu »

    , par BOVÉ José, PATTIEU Sylvain, ARVOIS Emmanuel

    Les 30 juin et 1er juillet prochain, José Bové passera en procès avec 9 autres militants pour le démontage d’un McDonald’s. Nous l’avons questionné sur la répression dont il est victime, la lutte contre les ravages de la mondialisation libérale, le « nouvel internationalisme »...
    François Dufour et toi, (...)

  • La lutte mondiale

    , par GEORGE Susan

    Politologue française d’origine américaine, Susan George est présidente de l’Observatoire de la mondialisation et vice-présidente d’Attac. Auteure de plusieurs ouvrages, dont Comment meurt l’autre moitié du monde (1978), elle vient de publier Le Rapport Lugano (Fayard).
    Peut-on parler, après Seattle, (...)

  • Les sans-papiers, des exclus du travail

    , par TERRAY Emmanuel

    Emmanuel Terray est anthropologue et travaille à l’Ecole des hautes études en sciences sociales ; il a publié de nombreux travaux. Son engagement aux côtés des sans-papiers l’a aussi amené, voilà un an, à participer à la grève de la faim du troisième collectif. Il est l’un des auteurs de Sans-papiers, (...)

  • Les coupables complaisances

    , par JEANNE Pierre, GUILLOU-GUGELOT Philippe

    Rouge s’est entretenu avec Philippe Guillou-Gugelot, secrétaire du Syndicat des marins CGT du Havre.
    Le naufrage de l’Erika a relancé le débat sur les pavillons de complaisance. Peux-tu en rappeler le principe ?
    Philippe Guillou-Gugelot — ­C’est un peu le même principe que les paradis fiscaux. Ce (...)

  • Une histoire des mouvements révolutionnaires

    , par LANUQUE Jean-Guillaume

    Enseignant d’histoire-géographie dans le secondaire, Jean-Guillaume Lanuque mène en parallèle des recherches sur le trotskysme, préparant en particulier une thèse d’histoire sur Les trotskystes français et la question coloniale : le cas de l’Algérie (1945-1965). C’est dans cette optique qu’il est aussi (...)

  • Sarkozy et Bachelot s’embourbent

    , par DELAVIGNE Jean-Claude

    « Travailler plus pour gagner plus » à l’hôpital est un véritable casse-tête pour le gouvernement. La grève des médecins hospitaliers vient, de nouveau, de placer cette question sous les feux de l’actualité. Elle sera également présente lors de la journée de grève du 24 janvier.
    Depuis plusieurs années, (...)

  • Municipales : les raisons du refus de LO

    , par OLLIVIER François

    Le comité central de Lutte ouvrière a décidé de refuser de constituer des listes communes avec la LCR pour les municipales de 2001. Commentaires.
    Selon Lutte ouvrière, « la LCR ayant décidé d’appeler à voter pour la gauche gouvernementale (...) nos politiques seront, sur des points majeurs, très (...)

  • Un sommet alternatif

    , par ROUSSET Pierre

    Les mouvements de résistance à la mondialisation néolibérale se sont une nouvelle fois réunis pour manifester dans les rues de Genève avant la conférence-bilan de l’Onu sur les questions sociales. Et pour travailler ensemble à une meilleure coordination des mobilisations et campagnes convergentes.
    Des (...)

  • Ve République, l’absolutisme essoufflé

    , par PICQUET Christian

    Constitutionnalistes, commentateurs et élites dirigeantes s’accordent, en général, pour présenter la réforme du quinquennat comme une simple modernisation de la Ve République. Ils oublient simplement de préciser quels furent le prix et les effets politiques inattendus des institutions nées voilà plus (...)

  • Eurorail à vendre

    , par TAMERLAN Patrick

    Le 1er juillet prochain, la France prendra en charge la présidence de l’Union européenne. Jean-Claude Gayssot a présenté, le 21 juin à Bruxelles, les orientations de la présidence française dans le secteur des transports, en particulier les chemins de fer.
    Tout en expliquant à la Commission de (...)

Blogosphère NPA

Statistiques du site

  • 3029 articles total
  • 3 articles allemand
  • 9 articles anglais
  • 1 articles polonais
  • 2626 articles francais
  • 745 auteurs
  • 984 Rubriques
  • 745 sites
  • 1554 mots cles
  • 444853 visites total
  • 182 visites moyenne jour

Le lien de la quinzaine



Annudà (l’agrégateur corse)

La Brèche numérique > Le blog


Actualité politique



IVe Internationale (hispanique & catalane)


Nos partenaires


Les incontournables


Les amis