Chronique

Une nouvelle donne politique et sociale

, par AGUITON Christophe

Construisons les campagnes électorales comme des mouvements sociaux et culturels. Cette phrase en une du site Dossier 2007 rappelle les intentions des initiateurs de l’appel et invite à rompre avec les formes traditionnelles de la politique.

Les grèves sur les salaires, les manifestations lycéennes ou le retour de la mobilisation des chercheurs remettent les mouvements sociaux sur le devant de la scène et montrent toute l’actualité de cette formule. Mais ce cycle de luttes accélère les rythmes, y compris sur le plan politique, et focalise l’attention sur l’échéance politique la plus proche : le référendum sur la constitution européenne. Il ne manquait plus que les volte-face de la commission sur la directive Bolkestein pour que le « non » cristallise la volonté de marquer un coup d’arrêt à la logique néo-libérale, à l’image du vote pour la gauche lors des dernières élections régionales, en plein mouvement des chercheurs et des intermittents.

Dans cette conjoncture sociale et politique où rares sont les jours sans manifestations, les rythmes ne peuvent que se ralentir pour « Votez Y ». Mais sur le plus long terme, ces mobilisations renforcent encore le bien fondé de cette démarche.

« Voter Y » en se plaçant directement dans la perspective de l’année 2007 a fait l’impasse sur le référendum européen, permettant ainsi à ceux qui - c’est mon cas - sont engagés dans la campagne pour le « non » de garder le lien avec ceux qui n’ont pas le même avis sur les enjeux de cette consultation. Quelque soit le résultat du référendum, la montée du « non » illustre une fois de plus la faible représentativité des partis de gouvernement et rend encore plus urgente le renouvellement des pratiques politiques et la recherche d’alternatives à gauche.

Mais l’impact de ces mobilisations nous rappelle également toute l’importance qu’il y a à nous lier à ceux et celles qui animent ces mouvements. Les réunions de Dossier 2007 rassemblent des militants qui ont participé aux mobilisations de ces dernières années, mais nous sommes loin d’avoir fait le plein !

C’est pourquoi des contacts sont pris pour construire une nouvelle phase qui devrait nous permettre, dès le deuxième semestre 2005, de travailler sur les contenus avec des militants qui ne sont pas engagés dans Dossier 2007 mais qui pensent, comme nous, qu’il faut que les exigences qui se sont exprimées dans les mouvements sociaux et citoyens de ces 10 dernières années trouvent une traduction sur le plan politique.

P.-S.

Article paru sur le site Dossier 2007 (Construisons les campagnes électorales comme des mouvements sociaux et culturels), le 25 mars 2005.

Mots-clés